samedi 26 mars 2011

Jalousie! Envie!

   Ce matin j'ai vu, sur le blog de Steven, Bitches Get Stiches, un vidéo de Stephanie Pearl McPhee (la reine du tricot canadien, auteure de nombreux livres et d'un blog génial, The Yarn Harlot) qui fait la démonstration d'une technique de tricot appellée Irish Cottage Knitting, une méthode ultra rapide. Regardez bien, parce qu'en fait, c'est si rapide qu'on ne voit pratiquement rien!


   Après un peu de recherche, j'ai découvert que cette méthode est aussi connue sous le nom de Lever Action English ou Peruvian (ma mission cette semaine: trouver des équivalents français) et je me suis rendue compte que la manière de tenir le fil et de faire les mailles ressemble quand même à la mienne (technique occidentale), la grande différence étant la manière de tenir l'aiguille droite - et la vitesse, évidemment. Steven ne recommende pas qu'on essaie cette technique sans suivre le cours de Stephanie, mais j'y vois quand même un beau défi! Je vous donnerai des nouvelles de mes progrès!

   En passant, l'opération coeurs au crochet a été un franc succès hier, je les ai tous mis dans un pot en verre et j'ai offert à tout le monde d'en prendre - beaucoup de sourires, yé!

Profitez tous du soleil!

3 commentaires:

  1. Impressionnante cette vidéo. J'ai une copine qui tricote ainsi. Coté vitesse, il n'y a rien à dire, c'est beaucoup plus rapide. Par contre, les mailles sont plus lâches. Je trouve le résultat moins joli qu'avec la méthode "à la française".
    J'avais trouvé quelques explications là :
    http://knitandb.blogspot.com/2009/01/trouvez-la-difference-la-solution.html

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour le lien, je l'ai mis dans mes favoris pour pouvoir l'étudier!
    J'imagine que cette méthode, si elle produit des mailles plus lâches, ne doit pas être recommandée pour les côtes... J'ai hâte de voir si j'arriverai à faire quelque chose qui se tient!
    Merci beaucoup pour le commentaire! :)

    RépondreSupprimer
  3. Wow that is fast. I never saw something like this.

    Take care

    Annika

    RépondreSupprimer