mardi 31 mai 2011

Hipelay!

Coucou!

   Deux semaines entières sans nouveau billet! Ouch. Je suis désolée! Et pourtant, mes aiguilles ne sont pas restées inactives!

   La grande nouvelle de la semaine: j'ai terminé mon Holden! J'ai changé d'idée au bas mot quarante-douze fois pour les billes à utiliser. J'avais choisi d'utiliser des billes argentées, à la demande générale, mais une fois rendue chez Bidz j'ai constaté que *toutes* les billes argentées étaient vraiment trop pâles et trop brillantes, alors que j'aurais eu besoin d'une couleur un peu plus sale, dans le genre étoile de shérif de film western. J'ai opté pour des billes transparentes, bleu foncé, je suis passée à la caisse (non sans avoir ramassé presque par hasard une dizaine d'autres pots pour d'autres projets), j'ai payé, et je suis allée me promener sur St-Denis. La journée était sublime, j'étais satisfaite de ma décision, le monde était beau!

   Malheureusement (ou non), j'ai décidé de contempler à nouveau mes achats, et, panique, le bleu des billes était électrique à la lumière du soleil! Je suis tout de suite retournée au magasin, où j'ai harcelé la caissière par des demandes de conseils ultra vagues (quand une fille ne sait pas ce qu'elle veut...) et j'ai fini par acheter des billes de bois brun foncé, particulièrement dispendieuses. Je n'en ai pris que 100, me disant que je reviendrais éventuellement acheter les 300 et quelques poussières qui me manquaient. Une fois à la maison par contre, le bois m'a semblé trop foncé, et j'ai décidé que la nuit me porterait conseil - mais elle a fait à sa tête et ne m'a rien suggéré.

   J'ai fini par aller quelques jours plus tard chez Deserres, où j'ai enfin trouvé ce qu'il me fallait: des perles de verre fumé tchèques, avec une couche couleur cuivre à l'intérieur! Ta-dah!



   Une fois les perles achetées, il fallait apprendre à les incorporer au tricot. Il existe à ma connaissance 3 méthodes pour ça : enfiler les perles à l'avance sur la laine (pour plus de 400 perles, ce n'est pas vraiment envisageable), enfiler les perles sur les mailles qu'on s'apprête à tricoter avec un crochet ou un fil de métal plié,   ou bien enfiler les perles sur les mailles avec de la soie dentaire, méthode que j'ai choisie. J'avais lu sur Ravelry que la méthode de la soie dentaire fonctionnait particulièrement bien avec la Ultrarfloss de Oral B,  dont le fil se dissocie au milieu et devient plus épais, retenant les billes à leur place. J'en ai acheté, mais à 7 $ le paquet, je vous jure que j'économise mes bouts de soie! C'est effectivement super efficace comme méthode, et ça l'est encore plus si vous prenez le temps de mettre quelques couches de vernis à ongles transparent sur les bouts du fil pour le rendre plus solide, donc plus facile à glisser dans les mailles du tricot (j'ai trouvé ce truc en essayant de coller un bout de fil de métal sur la soie dentaire pour la rendre plus ferme - le métal est tombé, mais ça a tout de même marché!)

   Voici un vidéo (en anglais, je n'ai rien trouvé en français) qui montre la technique :


   M'enfin, une fois toute la section dentelle du châle terminée, il ne restait plus qu'à faire la terminaison au point de picot, une autre nouvelle technique pour moi. En gros, on doit créer deux mailles, puis les fermer, et fermer deux mailles de notre tricot, et ça jusqu'à la fin. C'est trois fois plus de travail, mais c'est vraiment joli.



   Une photo du produit final :


   Léger, doux, bonne grandeur... je pense je je peux officiellement dire que je suis satisfaite du résultat!

   Maintenant je crois que j'ai assez parlé pour la journée... mais bientôt, je vous parlerai d'une boutique *géniale* que j'ai visité récemment, et d'un nouveau projet qui me prend tout mon temps libre... je vous laisse avec une image prise de ce projet juste avant de le commencer!


Enthousiasmant, non?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire