jeudi 18 août 2011

Un peu de couture!

Bonjour!

J'ai à la maison une vieille machine à coudre qui appartenait à ma grand-mère, une Bernina en métal émaillé beige avec des boutons kaki. Cette machine-là a été conçue pour durer 400 ans et pour survivre à 12 attaques nucléaires, à la condition expresse que l'on sache *comment* s'en servir...


Maintenant, n'allez pas croire que je ne sais pas coudre, j'ai eu des cours d'économie familiale comme tout le monde (vous souvenez-vous des boxers qu'on a fait? Les miens étaient en flanelle beige avec des nounours!), et j'arrive très bien à enfiler La Vielle Bernina. Ce qui m'embête, c'est les quelques boutons qui semblent ne tourner qu'à moitié, et les deux sacs d’accessoires que je ne sais pas utiliser. Il y a quelques mois, j'ai fait des tests pour déterminer l'impact des divers boutons sur les points que la machine cousait, et tout ce que j'ai réussi à faire, c'est bloquer La Vieille au complet. J'ai eu beau tout faire pour remettre chaque bouton et manette à sa place, la $*%/& refusait de fonctionner! Je me suis dit que j'allais la faire réparer et m'inscrire à un cours de couture quelconque et j'ai caché la bête dans un garde-robe.

Il y a deux jours, tentée par les possibilités offertes par la pile de tissus de designer qui hante mon salon, et peut-être un peu parce que je n'en peux plus de crocheter des petits carrés, je me suis dit que je pourrais tenter ma chance à nouveau avec La Vielle Bernina, et je l'ai sortie du garde-robe en lui susurrant des mots d'amour - on ne sait jamais, ça peut toujours aider! Et étonnamment, La Vielle a coopéré! J'ai réussi à me faire un tablier de coton *toute seule*!


Cute, non? Le premier repas que j'ai concocté en portant le tablier s'est révélé plutôt désastreux par exemple... J'ai fait des quesadillas de poulet pour l'Homme et au frijoles pour moi, avec une salsa maison dans laquelle j'ai mis ce que je croyais être des petits jalapenos, mais ce qui s'est avéré être une autre sorte de piments monstrueusement piquants. J'ai échappé une tonne et demie de chili dans la guacamole, j'étais à court d'origan (la poisse!) donc j'ai mis un mélange d'épices à burritos du commerce dans les frijoles, une erreur monumentale... J'espère que le tablier ne me porte pas malheur!

J'envisage m'essayer à l'art de la courtepointe bientôt... mais avant, j'ai une couverture au crochet à terminer! Il ne me reste plus qu'un carré à faire avant de commencer l'assemblage! Il y a de l'espoir! :)


Petite pensée à méditer: il ne reste qu'un peu plus de quatre mois avant Noël.  :D




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire